Un concept innovant qui se développe

La Grande Épicerie Générale à Nancy développe son concept innovant : un magasin participatif qui favorise la consommation plus éthique et plus locale et qui crée du lien social. Aujourd’hui, la coopérative élargie ses perspectives d’investissement.

Sept mois après le déménagement dans un local plus spacieux, le premier supermarché participatif de Nancy accélère son développement.

Jusqu’à ce jour, la Grande Épicerie Générale a réussi à grandir à partir du résultat de ses ventes. Aujourd’hui, afin d’accélérer son développement, la coopérative va accroitre son investissement global avec plusieurs pistes de financement :

  • Soutien financier de la Région Grand Est
  • Emprunt auprès de partenaires bancaires
  • Ouvertures de parts sociales C, rémunérées

L’objectif est de se doter d’un poste de découpe de fromage, de davantage de rayons vrac, d’une chambre froide neuve, d’une nouvelle balance pour peser les fruits et légumes, mais aussi d’un salarié.

Pour investir localement ou poser vos questions, une seule adresse mail :

souscription-parts-c@grandeepiceriegenerale.fr

DONNONS A LA GRANDE ÉPICERIE GÉNÉRALE LE POUVOIR D’AGIR

Notre concept

Le supermarché participatif repose sur l’engagement des coopératrices et coopérateurs qui en assurent le fonctionnement à raison de trois heures toutes les quatre semaines.

C’est l’engagement régulier de chacun qui permet une offre différente, une alternative à la grande distribution.

Nos valeurs

Les produits vendus au magasin sont choisis par les coopérateurs qui privilégient l’éthique, le local, le bio, les circuits courts et aussi des produits accessibles à toutes les bourses.

Les prix sont transparents : la marge du magasinest de 20% quelque soit le produit. Ici, pas de marge artificiellement basse.

Les produits sont achetés à prix juste à des fournisseurs auxquels nous sommes fidèles.

Les décisions sont prises collégialement que ce soit dans les groupes de travail ou à l’assemblée générale.

Notre fonctionnement démocratique garantit le soutien de tous les coopérateurs et coopératrices et ainsi la pérennité du projet.

Podcast, les coulisses du magasin participatif

 Ecoutez ou réécoutez le podcast du reportage radio de Sarah Polacci, de France Bleu Sud Lorraine. Qu’est-ce qu’un magasin participatif ? Vous avez toujours rêvé d’entrer dans les coulisses d’un magasin coopératif et participatif ?

Une visite du magasin située au 88, avenue du 20ème Corps à Nancy, arrêt de tram Cristalleries. La radio de service public est venue rencontrer les coopératrices et coopérateurs lors d’une livraison un vendredi et chacun explique son rôle, de la commande à l’ouverture des cartons de marchandises.

Le magasin coopératif et participatif compte plus de 1500 références et les coopérateurs vous expliquent comment chacun s’organise pour un travail collectif. La Grande Epicerie Générale à Nancy est ouverte à tous, il suffit de souscrire des parts sociales et de s’engager à s’investir trois heures par mois. Si le reportage radio vous a donné envie d’en savoir plus, passez nous voir lors des créneaux d’accueil.

 

Espace coopérateur

Pour accéder à l’espace coopérateur https://boutique.grandeepiceriegenerale.fr 
Inscrivez vous pour donner vos trois heures :
LE NOUVEAU PLANNING EST ICI

Vous pouvez aussi voir les produits proposés, voir votre compte de coopératrice ou coopérateur à la Grande Epicerie Générale, et le détail de votre ticket de caisse.

L’implication de tous régulièrement est la condition pour que notre projet de supermarché participatif, coopératif et collaboratif voit le jour. Merci pour votre investissement dans notre supermarché participatif !

Comment devenir coopérateur ? En quoi consistent les trois heurs de bénévolat par mois ? Quel est le principe d’un magasin participatif ? Comment prendre des parts dans la coopérative Grande Epicerie Générale ? N’hésitez pas à venir poser vos questions pendant les heures d’ouverture.

Encourager les consignes de verre

Une consigne de verre à Nancy ? La coopérative Grande Epicerie Générale et son groupe Zéro déchet va mettre toute son énergie pour encourager la consigne pour ses coopératrices et coopérateurs.

Des consignes pour les boissons, pour les conserves, pour les pots… Le verre consigné permet de limiter les déchets avec une consommation plus responsable et plus respectueuse de l’environnement.

Nous réfléchissons à la meilleure façon d’intégrer la consigne au sein de notre magasin participatif et coopératif où nous fonctionnons avec une comptabilité sans argent liquide.

Nous regardons de près l’appel à candidature proposée par la Serre à projet Nancy https://www.laserre.org/appel-a-candidature Pour toutes les personnes intéressées par cette réflexion, un temps d’échange de la Serre à Projet est organisé le mercredi 17 février à 17H30 en visio.

Nous sommes prêts à encourager toutes les initiatives locales pour favoriser la consigne de verre. Pour les coopératrices et coopérateurs intéressés par cette problématique, vous pouvez vous rapprocher du groupe zéro déchet qui gère aussi le vrac que nous souhaitons développer mais aussi les ateliers participatifs que nous pourront reprendre à l’avenir ou encore la lutte contre le gaspillage.

Politique de confidentialité

Politique de confidentialité

Qui sommes-nous ?

Les Amis de la Grande épicerie générale est l’association propriétaire et gestionnaire de notre site Web : https://www.grandeepiceriegenerale.fr.

Vous retrouverez sur cette page notre politique en matière de vie privée, conformément au Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles.

1. Les données collectées / Quelles informations collectons-nous de façon générale ?

« Les Amis de la Grande épicerie générale » collecte – via votre adhésion à l’association et notre logiciel de caisse « Panier Local » – les données suivantes :

  • Vos coordonnées personnelles saisies lors de votre inscription, accessibles et modifiables depuis votre compte protégé par mot de passe – Voir l’accès mes coordonnées – : « indiquer les données de type nom, prénom, adresse mail, adresse postale, téléphone »
  • Vos prénoms, noms et adresse mail en cas d’inscription à la newsletter 
  • Des informations inhérentes à la navigation web, lors de votre visite sur notre site www.grandeepiceriegenerale.fr (voir la rubrique ci-dessous « 10. De plus près » )
  • L’historique de vos commandes, achats et facturation lors des pré-commandes et achats en libre-service

2. Utilisation des données / Comment utilisons-nous ces informations ?

Les données privées collectées permettent aux Amis de la Grande épicerie générale de :

  • Traiter vos adhésions et commandes (paiement, préparation, livraison) en vous communiquant les informations nécessaires,
  • Répondre à toutes vos questions relatives à une commande/livraison ou autres demandesd’information
  • Vous adresser, sous réserve de votre accord, des messages de relance et/ou prospection commerciale

3. Conservation des données

Après suppression de votre compte, vos données personnelles sont anonymisées (- compte retiré-) et conservées pendant 3 années pour conserver un historique d’activité et des statistiques de vente. Au-delà, elles seront définitivement supprimées.

Cependant, l’obligation légale de conservation pendant 10 années des pièces justificatives, telles que les bons de commande/livraison et factures, fait que votre nom et adresse apparaîtront toujours sur ces documents édités.

4. Partage et divulgation des données / Comment ces informations sont-elles partagées ?

Les Amis de la Grande épicerie générale est le seul destinataire des données collectées.

Vos données personnelles (limitées à votre nom, adresse et mail) peuvent être transmises à un tiers dans le(s) cas suivant(s) :

  • A notre prestataire d’envoi de mails en masse (Mailchimp), pour l’envoi de nos newsletters et mails groupés
  • A un prestataire informatique dans l’éventualité de la mise en place et la transition vers un nouvel outil de gestion des adhérents (planning, inscription aux tâches…) et des ventes.

5. Mesures de sécurité

Les Amis de la Grande épicerie générale applique tous les efforts pour protéger vos données personnelles contre les dommages, perte, détournement, intrusion, divulgation, altération ou destruction.

Notre partenaire logiciel Panier Local dispose d’une infrastructure informatique sécurisée et dotée d’une sauvegarde électronique des données collectées, conformément à la législation française en vigueur relatives à la protection des données personnelles.

Le(s) salarié(s) et bénévoles des Amis de la Grande épicerie générale et de nos prestataires, qui auraient accès à vos données personnelles, s’engagent quant à eux à la plus grande confidentialité à cet égard.

Toutefois, Les Amis de la Grande épicerie générale ne maîtrise pas les risques liés au fonctionnement d’internet et attire votre attention sur l’existence d’éventuels risques en termes de pertes ponctuelles de données ou d’atteinte à la confidentialité des données transitant via des réseaux non sécurisés.

6. Droits des personnes sur les données collectées / Quelles sont les données auxquelles j’ai accès et quels droits ai-je dessus ?

Les Amis de la Grande épicerie générale vous donne accès aux informations liées à votre compte (informations personnelles,commandes, factures…) dans le but d’en prendre connaissance et, dans certains cas, de mettre à jour ces informations. 

Conformément aux dispositions en vigueur vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ces droits sur votre compte. Cela ne prend néanmoins pas en compte la modification et la suppression des données stockées à des fins administratives (factures, adhésions…), légales ou pour des raisons de sécurité.

Si vous ne souhaitez pas recevoir de relance commerciale par mail de la part de notre site de commandes, veuillez le notifier dans les « Préférences de messagerie » de votre compte Panier Local.

Pour vous dé-sinscrire ou modifier la réception des autres envois d’e-mails émanant des Amis de la Grande épicerie générale, il vous est possible de l’indiquer en pied de mail de chaque envoi. Vous pouvez également vous dés-inscrire en cliquant sur ce lien, ou en faisant la demande à l’adresse mail contact[at]grandeepiceriegenerale.fr. Nous vous retirerons de nos listes sous 1 mois.

7. Politique de données personnelles relatives aux mineurs

Le site ne vise pas comme public les mineurs. L’accès au site n’est toutefois pas réservé aux adultes car il ne présente pas de contenus interdits aux mineurs de moins de 18 ans.

8. Mise à jour de la politique de Données Personnelles

Les Amis de la Grande épicerie générale est susceptible de modifier la Politique de Données Personnelles.
Si les Amis de la Grande épicerie générale souhaite utiliser vos données personnelles d’une manière différente de celle stipulée dans la Politique de Données Personnelles en vigueur au moment de la collecte, ces modifications seront notifiées de manière visible sur le site.

Du fait des changements qui peuvent intervenir dans la Politique de Données personnelles, nous vous invitons à visiter régulièrement la rubrique « Vie privée ».

9. Questions / Contact

Pour toute questions ou commentaires relatifs à la politique de Vie privée ou à la façon dont Les Amis de la Grande épicerie générale procède à la collecte et à l’utilisation des données vous concernant, vous pouvez adresser un courrier électronique à l’adresse suivante : contact[at]grandeepiceriegenerale.fr

10 . De plus près : les données personnelles collectées sur ce site

Utilisation des données personnelles collectées sur ce site édité par WordPress.

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables.

Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.

Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur.

Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé.

En modifiant ou en publiant un article, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’identifiant de l’article que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site.

Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération.

Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.31880820_2075574009391438_8061600949703016448_o

Nancy : un nouveau souffle pour la Grande Epicerie Générale

Le nouveau local, au 88 avenue du XXème Corps à Nancy, a été inauguré le 3 octobre 2020 après un mois d’un véritable travail de fourmis.

Des centaines de curieux pour une journée portes ouvertes avec et des dizaines de coopératrices et coopérateurs nous ont rejoint. Le maire de Nancy, Mathieu Klein, a été le premier à tester notre nouvelle caisse.

Si vous êtes intéressés par ce nouveau concept de supermarché participatif et collaboratif, vous pouvez vous renseigner le samedi matin avant midi ou le mardi entre 17h et 19H30 : des coopératrices et coopérateurs expliqueront les différents créneaux (trois heure par mois) et comment souscrire des parts de la coopérative.

C’est un nouveau souffle qui s’ouvre avec un local trois fois plus grand et des perspectives qui s’ouvrent :

  • davantage de produits en rayon
  • davantage de réfrigérateurs et la perspective d’une chambre froide
  • davantage de coopératrices et coopérateurs pour étendre nos horaires d’ouverture

Merci aux coopératrices et coopérateurs qui se sont investis et impliqués pendant plus d’un mois, merci aux producteurs locaux qui nous font confiance, merci à tous nos partenaires présents lors de notre inauguration, merci à La Fanfarone de Lillebonne qui nous a apporté le soleil pour ce premier jour d’ouverture. Du rythme, du souffle et de la convivialité que l’on espère retrouver dans nos rayons. La Grande Epicerie Générale à Nancy ce n’est pas un nouveau magasin bio à Nancy mais une coopérative qui se veut une alternative à la grande distribution avec une consommation plus étique, plus local, plus bio, mais pas que. Une autre façon de consommer plus responsable avec des prix justes.

Notre local se situe juste avant Saint-Max à droite, à côté de la maison de l’emploi. Nous disposons d’un parking privatif et nous sommes situés sur la ligne du tram, arrêt Cristalleries.

Crazy Charly Day : 400 étudiants planchent sur la Grande Epicerie Générale à Nancy

Le Crazy Charly Day a réuni 400 étudiants de Nancy ce 13 février 2020 pour un défi par équipe : des missions en temps réel démontrant l’efficacité du travail de collectif pour une journée un peu folle à l’IUT Charlemagne.

Effervescence, concentration et travail d’équipe pour 400 étudiants de l’IUT Charlemagne à Nancy. Du rez-de-chaussée au 6ème étage, les ordinateurs ont été mis à contribution et les équipes de cinq étudiants ont phosphoré de 8H30 à 23H pour relever les défis du Crazy Charly Day proposés à cinq départements de l’Institut Universitaire de Technologie de Nancy-Charlemagne.

Défi pendant 14 heures

Réaliser des flyers, construire un site web, imaginer de l’évènementiel ou construire une appli pour simplifier la planification des coopérateurs de la Grande Epicerie Générale… les missions et défis étaient multiples.

S’imprégner du fonctionnement de cette coopérative originale et pionnière

Soixante équipes de cinq étudiants ont planché pendant 14 heures sur le projet de supermarché participatif de Nancy. Des étudiants qui ont dû s’imprégner du fonctionnement de cette coopérative originale et pionnière pour proposer des axes de développement ou des stratégies de communication.

La première impression des «épiciers» coopérateurs – qui ont assisté aux travaux en direct -est l’implication des jeunes très intéressés par le concept : ce magasin coopératif avec des valeurs de développement durable – écologie, circuits courts, zéro déchets – parle aux étudiants qui ont vite compris la complexité et l’originalité du projet.

Une créativité surprenante

Autre caractéristique de cette journée marathon : le défi du jeu – un côté concours très stimulants – a conduit à une effervescence et une intelligence collective impressionnante. Après le stress des premières minutes, les équipes ont réussi à se concentrer et à travailler rapidement et avec une créativité surprenante.

Nous avons vu des informaticiens développant au tableau des schémas précis et originaux avec la cafetière brancéhe au fond de la salle. Des vidéastes inspirés et créatis. Des « communiquants » ciblant et affinant leur stratégie avec des slogans et visuels nombreux et originaux. Des économistes jonglant avec des chiffres et des concepts. On a senti un vrai professionnalisme du marketing au codage informatique.

Savoir-faire et disponibilité des enseignants,
et force du collectif

Des étudiants encadrés par des enseignants passionnés et professionnels. Une journée folle mais un exercice grandeur nature démontrant la force du collectif pour mener à bien des projets dans un temps limité, de la divulgation des « missions » en amphithéâtre, aux pizzas de fin de journée pour la dernière ligne droite.

Une journée qui s’est terminée à 23H ce jeudi 13 février 2020 avec une remise des prix le lendemain matin.

La Grande Epicerie Générale remercie tous les étudiants et enseignants impliqués dans ce Crazy Charly Day. Des travaux précieux avec une vision novatrice et jeune qui vont servir à la coopérative participative de Nancy pour continuer son développement pour l’ouverture du premier supermarché participatif et collaboratif de Lorraine. Merci d’avoir choisi la Grande Epicerie Générale de Nancy, merci à la créativité des étudiants et merci au savoir-faire et à la disponibilité des enseignants.

Toute la journée sur la page Facebook de l’IUT Charlemagne à Nancy.

Vous pouvez faire avancer notre magasin participatif

En plus des trois heures par mois d’investissement – qui est le principe même de notre magasin participatif – nous avons besoin de personnes qui s’investissent dans les groupes de travail.
  • Vous avez une compétence en informatique ?
  • Vous avez envie de parler de notre projet ?
  • Vous avez des notions de comptabilité ?
  • Vous avez un peu de temps pour relire notre communication ?
  • Vous savez bricoler ?
  • Vous avez des appétences pour le graphisme, la photo, la vidéo, la gestion des réseaux sociaux ?
N’hésitez pas à vous renseigner à l’accueil de la Grande Epicerie Générale à Nancy au 61, rue Saint-Nicolas. Notre projet de supermarché participatif et collaboratif est innovant et à besoin des compétences de tous ceux qui croient à une autre manière de consommer.
 
Plus nous sommes nombreux et plus notre offre sera étoffée et nos horaires d’ouvertures seront élargis. Rejoignez nous pour consommer autrement.

 

Une année 2020 participative et collaborative à Nancy

En 2020, Rejoignez la Grande Epicerie Générale à Nancy.

Merci à tous ceux qui ont contribué au développement de la Grande Epicerie Générale à Nancy et bienvenue à tous ceux qui souhaitent nous rejoindre et devenir coopératrice ou coopérateur en 2020 !

Prochain rendez-vous au 61, rue Saint-Nicolas avec un moment convivial pour la galette des rois le samedi 18 janvier 2020 14h/17h.

Et venez nous rencontrer aux heures d’ouverture, cinq jours par semaine.
Meilleurs voeux à tous !

Un supermarché participatif vu de l’intérieur


Judith Heidebreck, en stage à la Grande Epicerie Générale.

Découvrez les coulisses du premier supermarché participatif et coopératif de Lorraine avec Judith, étudiante à Sciences Po, qui livre ses impressions après son stage à la Grande Epicerie Générale à Nancy. Une étudiante qui a découvert les motivations des coopérateurs et on ne pousse pas la porte du magasin participatif par hasard.

Ayant grandi sur la ferme biologique de mes parents, je trouve que la consommation joue un grand rôle dans le changement climatique et dans la lutte contre le dérèglement climatique. Le transport d’aliments de pays lointains émet beaucoup de gaz à effet de serre et nous jetons trop d’aliments, autant qu’on pourrait en nourrir toute l’humanité.

« un contrepoids aux grandes surfaces,
un acte profondément politique »

A mon avis, tout ce que l’on fait est de la politique, qu’on le veuille ou non, et l’alimentation, facteur important dans nos vies, l’est encore plus. Tout ce qu’on achète est une décision politique et décider d’ouvrir un supermarché participatif, coopératif et collaboratif s’avère être un contrepoids aux grandes surfaces qui n’ont pas du tout les mêmes valeurs ; c’est un acte profondément politique.

« trois heures de son temps
toutes les quatre semaines »

Les membres de la «Grande Epicerie Générale Nancy» ont ouvert leur propre supermarché où seuls les coopérateurs peuvent acheter. Chacun détient des parts sociales de la coopérative et a donc tout le pouvoir décisionnel sur ce qui va être vendu mais aussi sur ce qui se passe dans le magasin. Les produits sont pour la plupart du bio, du local et du fairtrade et grâce au travail bénévole des coopérateurs, un panier peut être moins cher que dans des épiceries bio. Chaque coopérateur donne au minimum trois heures de son temps toutes les quatre semaines, pour tenir la caisse, peser le vrac ou pour accueillir des nouveaux adhérents. Beaucoup en donnent beaucoup plus, dans les différents groupes de travail, par exemple la comptabilité, la communication ou encore le zéro déchet.

Eco-responsable et local

Pendant mon stage,  j’ai adoré travailler avec ces marchand.e.s non professionnel.le.s, qui ne savent pas toujours tout mais qui « travaillent » bénévolement avec leur cœur. Les raisons pour lesquelles ils adhérent au projet sont très diverses : les uns veulent se nourrir d’une manière éco-responsable, les autres veulent soutenir les petits producteurs locaux et d’autres en ont assez du pouvoir des grandes surface. Souvent, c’est toutes ces raisons combinées et les adhérents ont une raison en commun : le côté social du projet, le fait de rencontrer d’autres gens motivés, de trouver de nouveaux amis ou d’introduire des anciens amis dans le projet pour créer une grande communauté. La solidarité et l’amitié se montre surtout pendant les réunions des groupes de travail auxquels j’ai assisté, qui ne sont pas des simples réunions pour travailler, mais des apéros conviviaux avec des gourmandises et jus de fruits ou bières achetées dans le magasin ou des tartes faites maison.

tutoriels pour les nouveaux coopérateurs

Pendant les ouvertures du magasin, les coopérateurs effectuent leurs créneaux, les uns toujours au même poste, les autres en tournant entre caisse, vrac et accueil. Les nouveaux sont introduits lentement, apprenant des anciens. Et de toute façon, personne n’a besoin d’avoir peur de faire des fautes car les clients eux-mêmes ont des compétences dans la tenue du magasin.

Il arrive souvent que le «client» coopérateur ait déjà rencontré une difficulté et donne un coup de main à ceux qui font leur créneau. Et il y a toujours tous les tutoriels que des coopérateurs ont créés pour que les moins initiés puissent vérifier comment remplir le meuble à vrac, fermer la caisse ou comment rembourser un coopérateur après une faute de caisse. Entre les différents encaissements, il y a toujours du temps pour parler environnement, boulot ou bien famille – on se connaît, c’est une petite communauté de 300 personnes vouée à s’agrandir.

« pas si simple avec autant de fournisseurs différents,
de producteurs locaux mais aussi de grossistes »

Durant un mois, j’ai pu voir les différents aspects du supermarché participatif. J’ai fait le « travail » que la plupart des adhérents effectuent une fois toutes les quatre semaines dans le magasin. J’étais derrière la caisse, au vrac et à l’accueil et j’ai vite appris les différentes fonctions. En rencontrant à chaque fois de nouvelles personnes que je ne connaissais pas et j’ai surtout aimé faire la connaissance d’adhérents de tous les âges car je connaissais surtout des gens de mon âge à Nancy.

Cette immersion m’a aussi permis de préparer les livraisons, ce qui n’est pas si simple avec autant de fournisseurs différents, de producteurs locaux mais aussi de grossistes. Et c’était intéressant d’être présente le jeudi pour savoir ce qui allait arriver le lendemain. Le vendredi c’était le jour des livraisons et c’était bien de voir les différents producteurs et aussi de découvrir en premier quels nouveaux produits avaient été commandés. Le meilleur moment du jour était toujours quand les étagères et caisses étaient remplies des légumes frais tout juste arrivés, donnant une jolie image colorée. Au milieu de la matinée, je commençais déjà à avoir faim grâce aux aromates qui sentaient si bon.

J’ai appris que ce n’est pas toujours facile de tenir un magasin seulement avec des bénévoles, des fois il arrive des problèmes avec certains distributeurs, des désaccords sur la continuité du projet, des tiraillements entre des coopérateurs ou des groupes de travail. Cela n’est pas que négatif, au contraire : le projet vit de la démocratie et de la pluralité des personnes très différentes avec de différentes visions pour ce concept de supermarché participatif et coopératif. La ferveur avec laquelle ils défendent leurs idées montre simplement que le projet leur tient à cœur.

« changer la manière de consommer
en créant des alternatives aux systèmes établis »

Cela devient évident à travers les heures que quelques coopérateurs investissent dans le projet : certains ne viennent pas une fois toutes les quatre semaines mais plusieurs fois par semaine. Le projet est devenu leur propre bébé, un peu comme un vrai travail et ils mettent beaucoup d’énergie dedans. Mais il ne leur appartient pas plus qu’à ceux qui ne disposent pas d’autant de temps mais qui le valorisent tout autant. La motivation et l’énergie que les coopérateurs mettent dans le projet reste l’un des aspects les plus inspirants à voir pour moi et je trouve qu’il nous faudrait beaucoup plus de projets comme la Grande Epicerie Générale, pour changer le monde et pour lutter contre le changement climatique qui nous menace tous.

Mon stage, effectué en juin 2019*, m’a montré que de nombreuses personnes sont prêtes à changer leur manière de consommer en créant des alternatives aux systèmes établis. Le changement commence par nous-même, avec de petites choses, mais il faut qu’il soit porté à l’extérieur aussi, pour convaincre d’autres personnes et pour finalement changer la politique. Pour cela, il semble important que l’on ne mène pas seulement une vie respectueuse de l’environnement mais qu’on aille aussi exiger une politique dans laquelle l’environnement est davantage pris en considération.

Comme j’ai aussi assisté aux groupes de travail et aux réunions pour les nouveaux adhérents, je pense que j’ai eu un bon aperçu de la dimension de la Grande Epicerie Générale et j’ai beaucoup appris durant ce mois de stage. Et pas seulement pour élever mon niveau de la langue française – je suis étudiante allemande à Nancy** – et découvrir et apprendre le noms de tous les légumes. Et j’ai rencontré tellement de monde que j’avais des difficultés de me souvenir des prénoms de tout le monde.

*Les coopérateurs de la Grande Epicerie Générale remercient Judith Heidebreck, 19 ans, étudiante en deuxième année à Sciences Po Paris à Nancy pour son implication et pour son regard neuf et original sur la coopérative, mais aussi pour ses stories sur Instagram !

**Nous étudions toute demande de stage ou d’implication pour des projets tutorés de l’Université de Lorraine ou toute souhait de service civique au sein de notre association.