Accueil

QUOI ?

Nous voulons créer dans l’agglomération nancéienne un lieu qui reflète les idéaux de ses membres en matière de consommation, d’agriculture et de commerce, pour y faire nos courses.

  • Nous voulons pouvoir acheter des produits issus d’une agriculture pérenne, respectueuse des sols, de l’eau, et du vivant.
  • Nous voulons que les personnes qui cultivent et transforment nos aliments soient rémunérées équitablement et travaillent dans des conditions justes.
  • Nous voulons vendre à prix bas, afin de permettre à tous l’accès à des produits de qualité.
  • Nous voulons que notre supermarché soit à but non- lucratif : ni actionnaires, ni course au profit, mais des sociétaires favorisant le développement économique et humain du projet.
  • Nous voulons que notre coopérative soit un lieu d’échanges et de partages ; un lieu convivial où la démocratie et la collaboration trouvent pleinement leur place.

Pour y arriver, nous nous basons sur des exemples qui se développent un peu partout dans le monde et qui demandent à leurs membres d’être non seulement coopérateurs (ils possèdent une part de la société), mais aussi collaborateurs (ils donnent de leur temps dans le fonctionnement du projet). Ainsi, chaque acheteur devra donner 3h de son temps par mois. En échange de ce travail bénévole, ils pourront acheter des produits parmi les meilleurs, tant en termes de qualité que de variété, et ce à des prix bas.

À la différence des supermarchés traditionnels, notre projet utilisera ses profits pour se développer économiquement et humainement : soutenir le travail agricole régional et favoriser le partage et les échanges entre ses “consom’acteurs”.

OÙ ?

Idéalement, nous imaginons investir à terme un local de 800 à 1000 m2, à Nancy ou en très proche banlieue. Le supermarché se situera autant que possible dans un quartier à forte mixité sociale. Il devra également être desservi par une des principales lignes de transport en commun, disposer de places de parkings gratuites et évidemment être accessible aux personnes à mobilité réduite. L’objectif est d’en faire un lieu agréable possédant, en plus de l’espace de vente réservé aux membres, un espace de vie ouvert à tous. Tout ceci dépendra du nombre de membres qui prendront part à ce projet d’ici à la fin 2017.

COMMENT ?

Notre maître-mot est de faire de ce projet une aventure collective, où chaque personne qui partagera les valeurs fondatrices pourra y apporter sa pierre. Que ce soit en terme de temps, de compétences ou d’argent.

AUJOURD’HUI, UNE ASSOCIATION

Pour porter ce projet de “Grande Epicerie Générale” et le faire devenir réalité sur Nancy, nous avons créé en mars 2016 une association (L’Association pour l’ouverture d’un supermarché coopératif et collaboratif à Nancy). Celle-ci organise depuis plusieurs mois le travail en groupes thématiques pour permettre à ceux qui le souhaitent d’y prendre part et de partager leurs idées, leurs expériences et leurs compétences. Notre objectif est de travailler à l’organisation du futur supermarché, mais aussi de créer début 2017 un premier groupement d’achats. Dans des locaux temporaires de petite taille, celui-ci permettra de proposer et de commander plusieurs fois par mois une partie des futurs produits de notre super-marché. Nous pourrons ainsi commencer à travailler ensemble, tester les produits et s’assurer que notre cahier des charges est le bon. Il fonctionnera essentiellement par un système de commandes via internet (ou papier) afin de limiter les pertes et les flux.

DEMAIN, UNE SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE

Fin 2017, nous voulons créer notre Société Coopérative. Celle-ci préfigurera le super-marché. Pourquoi une société coopérative ? Celle-ci correspond aux valeurs du projet et garantit la participation de chacun dans la gouvernance de notre entreprise collective. Chaque membre devra ainsi prendre une part de la société (estimé autour de 100 euros) qui, au-delà du droit d’achat des produits, lui donnera droit de vote lors des Assemblées Générales et des grands moments de la vie de la Grande Epicerie Générale.

QUAND ?

S'inscrire à la newsletter !