Lancement de la coopérative, samedi 16 novembre

 

La Grande Epicerie Générale à Nancy passe du statut associatif
à une société coopérative.
Soyez les premiers à souscrire votre part
de la coopérative lors de la journée de lancement de la coopérative

samedi 16 novembre
de 10h à 17h 
au 61, rue Saint Nicolas à Nancy

 
L’association les amis de la Grande Epicerie Générale se transforme avec la création de la société coopérative Grande Epicerie Générale – Nancy. Chacun peut devenir coopérateur et propriétaire de son supermarché participatif, coopératif et collaboratif.
 
L’ouverture des parts de la coopérative débute avec une journée festive  
 
Samedi 16 novembre 2019 de 10h à 17h.
au 61, rue Saint-Nicolas à Nancy.
 
Quatre ans après la création de l’association, venez participer à une journée d’accueil ouverte à tous ceux qui souhaitent s’informer ou rejoindre le projet. L’occasion de découvrir les différentes possibilités de souscriptions des parts sociales.
 
> Visites commentées des rayons
> Stand d’information : souscription de parts et/ou implication dans le projet.
> Discussions autour de l’agrandissement du magasin test
 
Le projet de supermarché coopératif et participatif a déjà plus d’un millier de références en rayon. Des produits secs (conserves de légume, riz, farine, chocolat, jus de fruit, gâteaux, dentifrice, cosmétiques, lessive, papier toilette…). Mais aussi du frais (fruits et légumes, viande, yaourts et fromages…) Une offre large avec plus de 50 producteurs locaux et des grossistes.
 
Seuls les coopérateurs qui s’engagent à donner trois heures par mois de leur temps pour faire fonctionner la structure peuvent faire leurs courses dans le magasin.
 
Les parts de la coopérative sont ouvertes à tous, même à ceux qui n’ont pas de temps ou qui sont éloignés et qui veulent soutenir la coopérative Grande Epicerie Générale. 
 
Une 40aine de projets similaires en France existent avec un fonctionnement participatif : La Louve à Paris, Superquinquin à Lille, La Cagette à Montpellier mais aussi  Coopalim à Strasbourg… Tous les projets sont indépendants (associatifs ou coopératifs) mais échangent régulièrement entre eux de manière informelle.