Le libre-service est ouvert !

C’est une première dans le Grand Est, la Grande Épicerie Générale a ouvert un espace de vente en libre-service de 70m2, le samedi 21 avril à Nancy. C’est le projet de supermarché coopératif et participatif le plus abouti de la région.

Aujourd’hui, plus d’un millier de références en produits secs (conserves de légume, riz, farine, chocolat, jus de fruit, gâteaux, dentifrice, lessive, papier toilette…) mais aussi frais (fruits, légume, fromages, crémerie, viande…) sont disponibles en rayon. Et chaque mois, 50 nouveaux produits sont ajoutés, choisis par les coopérateurs qui peuvent aussi acheter certains produits (notamment la viande) en commandant en ligne.

fournisseurs locaux et marge unique

L’espace de vente est accessible aux seuls coopérateurs de l’association qui s’engagent à donner trois heures par mois de leur temps pour faire fonctionner la structure. Cette initiative vise à mieux consommer : le coopérateur devient acteur de sa consommation en choisissant des produits de qualités payés au prix juste. La Grande Epicerie Générale favorise les fournisseurs locaux et applique une marge unique de 20% sur tous les produits.

Pour l’heure, l’espace libre-service est ouvert cinq jours par semaine au 61, rue Saint-Nicolas à Nancy. Des horaires d’ouverture qui sont amenés à s’amplifier. L’objectif de la coopérative est de s’agrandir pour proposer un véritable supermarché participatif dans des locaux plus vaste à Nancy.

La Grande Epicerie Générale espère 600 coopérateurs

Pour cela, les pionniers doivent convaincre de nouveaux coopérateurs. La Grande Epicerie Générale espère 600 coopérateurs pour ouvrir le supermarché mais les initiateurs de ce projet, tablent sur 2000 coopérateurs à terme.

Une quarantaine de projets similaires en France existent avec des principes de fonctionnement similaires en coopérative : La Louve à Paris, Superquinquin à Lille, La Cagette à Montpellier mais aussi dans le Grand Est à Strasbourg, Mulhouse ou Colmar.